L'Université des Déserts Médicaux et Numériques : Quel progrès depuis 2017 ? #udmn #hcsmeufr

Guillaume de Durat,  diplômé de droit et de sciences politiques, consultant en affaires publiques,  et surtout patient « advocate » (ou défenseur, selon Google translate), ne cesse de nous surprendre depuis des années. J’ai l’honneur et le plaisir de connaître Guillaume de Durat, pour ma part depuis 2011, en tant que participant et supporteur de Doctors 2.0 & You, événement que j’ai créé en 2011, afin de faire avancer à la fois l’e-santé et la participation des patients au discours public.

Originaire d’Auzon, « entre Bourbonnais et Nivernais, » voire entre l’Allier et la Loire, Guillaume devient expert des zones non couvertes par le signal numérique, les fameuses zones blanches. Et il s’aperçoit que dans ces zones, un problème n’arrive jamais seul. Ce sont aussi des zones où la présence des professions médicales est insuffisante, alors qu’une part non-négligeable de la population souffre d’affections de longue durée.

Flashback à la 1ère édition de l’UDMN

Et voilà qu’en 2017, il lance la première édition de l’Université des Déserts Médicaux et Numériques, (UDMN) chez lui,  si près de Moulins dans l’Allier, et pourtant  une contrée lointaine, en heures ferroviaires de Paris. Cette première édition du congrès a posé les problèmes et favorisé l’échange entre toutes les parties prenantes, médicales et technologiques, politiques, communiquantes,…plus de 150 personnes qui n’avaient pas l’habitude  de se rencontrer. Concrètement, l’UDMN a permis de faire connaître « la double peine de la fracture médicale et numérique », de lancer une petition citoyenne, d’être reçus et auditionnés au Ministère des Solidarités et de la Santé ainsi que par la mission ministérielle sur la 5G, … et j’en passe.

La deuxième édition de l’UDMN, (20 et 21 septembre 2019) est très attendue. Que s’est-il passé depuis 2017 ? Quelles solutions peut-on attendre ?

Malheureusement, comme le confirme Guillaume de Durat, « Nous ne sommes pas plus avancés qu’il y a deux ans.  13 millons de personnes sont en état de précarité numérique. La dématerialisation des démarches administratives les laisse de côté, et ils sont nombreux à souffrir de maladies chroniques. On en revient aux fondamentaux. Comment se connecter ? A Paris, nous vivons dans notre bulle de santé digitale. »

Cette  édition  2019 de l’Université des Déserts Médicaux et Numériques  se déroule le 20 et 21 septembre. Le vendredi, les participants écouteront les députés et sénateurs décrire leurs efforts pour séduire les médecins à s’installer dans leur région. Le soir, le journal WhatsUpDoc annoncera le prix de la meilleure campagne de séduction des médecins. Le samedi, ce sera au tour des médecins de parler du choix du lieu d’exercice, de la  télémédecine en zone blanche et sans médecin traitant (!),  et des solutions pratiques.

     Inscrivez-vous !

Denise Silber